Nos villes et nos villages

  • Isbergues

    Le nom du village apparaît pour la première fois, sous la forme IBERGA, dans un document de 1138 (charte de Milon, évêque de Thérouanne, par laquelle il donne l'autel et la dîme d'Isbergues à l'abbaye d'Arrouaise). La forme primitive IBERGA est la transcription latinisée de la prononciation populaire IBERQUE, qui n'a pas totalement disparu. Il s'agit, selon M. Gysseling, d'un...
    Suite...

  • Molinghem

    La première mention connue du village apparaît en 1066, sous la forme " Mallingem ", dans un acte de Philippe Ier, roi de France : " Apud Mallingem terras cum silvis et pratis ". La forme primitive " Mallingem " est issue du germanique " Malinga haim ", que l'on peut traduire par " domaine de Malo ". Les toponymes formés sur le suffixe " inga haim " correspondent, selon M. Gysseling, à...
    Suite...

  • Berguette

    " Berguette " est le diminutif du germanique " berg " (colline) et signifie donc " petite colline ", ce qui s'accorde parfaitement avec la topographie : le centre du village, autour de l'église, occupe une petite colline (24 mètres) qui domine la plaine de la Lys (20 mètres). La première mention connue de ce village apparaît dans un document de 1171, sous la forme " Berghettes ", déjà...
    Suite...

  • Guarbecque

    Le village doit son nom à la rivière, dite la Guarbecque, qui limite son territoire au nord et à l'ouest. Il s'agit, selon M. Gysseling, d'un toponyme d'origine germanique formé sur Gabra (marécage) et Baki (ruisseau) : Guarbecque signifie donc " ruisseau qui coule dans un marécage ". La dénomination du village correspond probablement à l'installation des Francs dans notre région et pourrait...
    Suite...

  • Lillers

    L'origine du nom est inconnue.La légende attribue le nom de Lillers à Lilia, la soeur des princes irlandais Lugle et Luglien qui furent assasinés pas des brigands prés de Ferfay.Une explication scientifique avance l'hypothèse suivante:Le radical "Lille" qui vient de Lede (conduit cous d'eau) et le suffixe "Laert" (pâturage commun)On connaît l'importance du cours d'eau appelé...
    Suite...

  • Robecq

    Le nom du village est d'origine germanique et signifie " ruisseau des roseaux " (rausa : roseau et baki : ruisseau) : il désigne donc, au départ, un cours d'eau, dont le village a emprunté le nom. Il est attesté pour la première fois, sous la forme latinisée Rosbecca, dans un document de 1104 : " apud Rosbeccam ". On trouve ensuite les formes Rosbeca (1152), Robeka (1190), Rosbeke...
    Suite...

  • Rombly

    Le nom du village est issu du gallo-roman Romiliacum, qui signifie " domaine de Romilius " (M. Gysseling). Il est attesté pour la première fois, sous la forme Rumbli, dans un document de 1155 : " altaria de Rumbli et de Lingehem " (charte de Milon, évêque de Thérouanne, notifiant que Hugues Morel a rendu à l'abbaye Saint-Vaast d'Arras les autels de Rombly et Linghem, qu'il...
    Suite...

  • Saint Floris

    Le village porte le nom du patron de l'église : saint Floris, forme flamande de saint Florent. Avant de prendre celui du saint patron, il portait probablement un autre nom, mais celui-ci n'a laissé aucune trace dans les documents. La fête de saint Florent est célébrée le 22 septembre, ce qui explique la date de la ducasse, fixée au quatrième dimanche de septembre. Saint Florent...
    Suite...

Tous droits réservés.